AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jesse Adams

Aller en bas 
AuteurMessage
Jesse Adams

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 29
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 29/05/2008

Secret Files
Powers: Peut influer sur l'Espace-Temps et soigne les blessures sauf à la tête
Clan: BSS / Pactisans
File Relations:
MessageSujet: Jesse Adams   Dim 1 Juin - 15:03



Fiche d'Identité

Nom : Adams
Prénom(s) : Jesse
Surnom(s) : /
Date de naissance : 19/07/1981
Age : 27 ans
Lieu de naissance : Suspect Entre les cuisses de ma mère à la Maternité du Northwestern Memorial Hospital
Nationalité : Américaine
Statut / Occupation : Pactisan / Tueur à gages pour le compte de la BSS


Profil psychologique et physique

Caractère :

Froid et distant en apparence, Jesse est en vérité quelqu’un de très fragile. Ayant tout perdu lorsqu’il était enfant, il a été receuilli par la BSS très jeune et élevé en tant que tueur, fonction qu'à seulement 27 ans, il exécute à merveille. Sa devise est : "One Shot, One Kill..." Et il veille toujours à appliquer cette règle. Les munitions peuvent se révéler précieuses même si l'odeur âcre de la poudre a quelque chose d'envoûtant et d'excitant...
Pourtant, au grand étonnement de tous, ceci ne suffit pas à lui enlever la douceur naturelle et le calme qu’il perd rarement. Très loyal et reconnaissant en vers la BSS, il est cependant en désaccord avec certaines de ses décisions.


Défaut dominant: Ses sentiments envers une certaine personne sur qui il veille.
Qualité dominante: Ses sentiments envers une certaine personne sur qui il veille... Peut-être...

Apparence physique :

Jesse est un homme aux multiples facettes... *Hein Saucisse ? Razz * Si un rien l'habille, il est aussi très bien sans *re-hein Saucisse ? Razz *. En effet, atteignant le mètre quatre-vongt dix pour quatre-vingt trois kilos de muscles 100% garanti sans excès de masse graisseuse indésirable. Ses nombreuses années d'entraînement au sein de la BSS depuis son enfance, lui ont effectivement mesdames taillé un corps d'Apollon, muscles saillants (mettez-y de l'huile de massage et ça brille comme un beau soulier fraîchement ciré), abdos version plaquette et non pas danette au chocolat. Pendant les heures de travail qu'il passe à la BSS, vous le trouverez dans le parfait complet cravate noir et chemise blanche bien au carré tandis que lorsqu'il part en mission à l'extérieur il adopte alors le style caméléon selon sa cible. En dehors de la BSS, Jesse ne se prend pas la tête... Un jean, un t-shirt (moulant juste ce qu'il faut le T-shirt, of course)


Dernière édition par Jesse Adams le Mar 26 Aoû - 19:22, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Adams

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 29
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 29/05/2008

Secret Files
Powers: Peut influer sur l'Espace-Temps et soigne les blessures sauf à la tête
Clan: BSS / Pactisans
File Relations:
MessageSujet: Re: Jesse Adams   Mer 16 Juil - 19:10



Histoire

Au commencement :

Once upon a time... Encore une histoire emmerdante et lisse digne des feux de l'amour... Vous savez... Ce genre de couples qu'on voit partout dans les séries TV, l'histoire banale de deux personnes de sexes opposés qui ont le coup de foudre ou presque...
Il y avait d'un côté, Amelia, la jeune femme de vingt-cinq ans fraîchement diplômée qui prenait un nouveau départ dans une nouvelle ville avec un nouveau boulot dans le service des Urgences du Northwestern Memorial Hospital. De l'autre on trouvait Samuel "Sam" Adams, jeune petit con du même âge qui ne savait pas trop quoi faire de sa carcasse enchaînant les petits boulots et vivant dans un appartement des plus miteux avec pour compagnons un couple de rats qu'il avait nommé shit citron et shit orange pour des raisons que nous qualifierons d'obscures et quelques blattes.

Amelia et Samuel se rencontrèrent au Redhead Piano Bar situé 16 W. Ontario Street à Chicago un soir de fin de printemps.
Lui était éméché… Elle, ébréchée… Amelia avait rompu depuis peu avec un de ces minables mecs qui ne veulent qu’une chose baiser baiser baiser et baiser encore mais malheureusement pour Davon, Amelia n’est pas du genre couche-toi là et en position de l’étoile de mer… Leur relation s’est terminée au quatrième rendez-vous chez Davon à coup de lacrymo et remise en place du service trois pièces alors autant vous dire que l’état d’esprit d’Amelia après une dure journée de boulot à l’hôpital est loin d’être chaleureuse auprès de la gente masculine… D’ailleurs… Samuel était plutôt mal parti en l’accostant dans cette manière très particulière :


« Tiens tiens… Mais regardez moi ça… Y’a du monde au balcon ce soir ! » lança-t-il sans se gêner pour regarder dans le décolleté d’Amelia tout en lui faisant partager son haleine fraîcheur « les trois derniers verres étaient de trop». L’infirmière soupira… Le quatrième depuis qu’elle s’était approchée du bar il n’y a même pas un quart d’heure… Non franchement… Ce piano bar était censé avoir une meilleure réputation que ça… Elle leva les yeux au ciel pour signifier un peu plus à son interlocuteur son agacement plus que grandissant.

« Va donc voir ailleurs… Y’a rien pour toi là-dedans… » répondit-elle d’un ton cinglant accompagné d’un regard devenu à présent des plus noirs.

« Oh allez jolie demois… » commença Samuel en se collant contre sa nouvelle cible.

Amelia mit sa main face au visage de Sam pour former une barrière pour peut-être arrêter les effluves alcoolisés qui la renseignait sur ce que ce pochtron du coin avait descendu depuis le début de la soirée...


« Stop !» le coupa-t-elle avant qu’il n’aille plus loin. « Ecoute chéri… Les gars comme toi j’en bouffe tous les jours au petit déjeuner si je veux alors sois un bon garçon et dégage ! Va coller quelqu’un d’autre… C’est pas avec moi que tu tireras ton coup ce soir ! »

Une fois que le barman eut déposé sa commande face à elle, Amelia laissa deux billets verts sur le comptoir et attrapa son verre, gratifiant de nouveau Samuel d’un regard qui lui intimait fortement de ne pas chercher à la suivre. Mais vous connaissez les hommes... Torchés ils sont encore plus cons que la normale... Plus entêté aussi... C'est pourquoi Sam la laissa tranquille pendant deux minutes... Une minutes trente maxi avant de revenir à la charge.

Et il avait bien fait d'insister... Sept Jours plus tard ils avaient un rencard... Deux jours après ils emménageaient ensemble... Trois ans après ça... Amelia attendait un heureux évènement qui naquit huit mois et trois semaines plus tard.



Anecdote de l'enfance :

"Quelle belle journée !" lança Samuel à sa compagne en posant son fils à terre après l'inspection post-habillage comme un grand. "On pourrait aller au parc du quartier qu'en penses-tu ?
- Je ne sais pas, j'ai pas mal de choses à faire aujourd'hui mais tu peux toujours y aller avec Jesse si tu le désires.
- Ooooh non mamaaaaan vient ave' noooouuus ! S'iiiiiiiiii' te plaaaaît" répondit Jesse de ses yeux en mode chat de Shrek. La jeune femme regarda son fils un peu perplexe avant de se résigner en soupirant.

"D'accord ! Je termine ce que j'ai à faire et l'on ira après d'accord ?
- Ouuuuuiiiiiiiiiiiii !!!" répondit Jesse en sautant de joie et en agrippant les cuisses de sa mère manquant de la faire tomber au passage. La petite tête blonde repartit alors tout gaiement jouer dans le salon avec ses dinausores et autres figurines qu'il affectionnait tant.

Amelia regarda son fils s'éloigner en secoutant légèrement la tête. Ce petit monstre savait trop bien l'amadouer... Ce n'était pas bien mais bon... Il est vrai qu'elle n'avait pas pu passer beaucoup de temps avec son fils ces dernières semaines à cause d'un surplus de travail à l'hôpital dû à un manque de personnel. Ce qu'elle avait à faire n'était pas si urgent que ça, elle voulait surtout s'en débarasser au plus vite pour profiter de sa journée. Samuel quant à lui était resté dans la pièce l'épaule droite appuyé contre le réfrigérateur le regard posé sur sa fiancé qui terminait de ranger un placard dans la cuisine. Se sentant observée, la jeune femme finit par se retourner vers lui avec un regard interrogateur.


"Quoi ?" demanda-t-elle en haussant un sourcil.

"Rien rien..." répondit Samuel avec un air des plus mystérieux.

"Pour que tu me fixes comme ça il doit bien y avoir quelque chose...
- Oh non... Nooooon... Pas duuuu tout...
- Sam..." fit-elle en posant ses mains sur ses hanches le regard moins chaleureux que précédemment.

"Oui bel oiseau de mon coeur ?" répondit-il d'un air d'innocent aux mains pleines...

"Arrête de me regarder et dis moi à quoi tu penses !
- Sinon quoi ?
- Sinon je te promets que ce sera ceinture pendant trois mois
- Roooh voilà toute de suite les grands mots... De toute façon tu ne pourras pas tenir...
- Oh je te garantis que si...
- Ah bon ? Tu saurais faire abstinence pendant tout ce temps
- Qui a parlé d'abstinence ? Mon ami le petit canard sera sûrement très content que je le sorte de sa boîte
- O_O Non... Tu n'oserais pas..."

Mais loin d'être dupe, Amy se rendit compte qu'ils avaient changé de sujet de conversation et elle s'employa à bien recadrer les choses.

" SAM !" lança-t-elle d'un ton sans appel et après lequel il valait mieux se montrer coopératif...

" Oui bon ça va... Non non je pensais juste en fait... Tu te souviens... La conversation de l'autre soir là... Comme quoi il ne fallait pas tout céder à Jesse... Car ce n'était pas bien pour lui...
- Je m'en souviens oui... C'est moi qui ait voulu qu'on est cette conversation...
- Je remarque juste que tu as très bien appliqué cette fermeté il n'y a pas deux minutes... Bel exemple ma chérie !

Alors que Samuel éclatait de rire, Amelia prit sa mine vexée et attrapa le torchon sur le plan de travail et l'envoya à travers la figure du jeune homme avant de se mettre à rire elle aussi. Sam se prit le torchon en pleine poire mais ne put s'arrêter de rire. Il enleva son nouveau masque pour le reposer sur le plan de travail de la cuisine américaine et vînt enlacer Amy en faisant glisser ses mains sur ses flancs pour les croiser dans son dos au niveau de ses reins. De son regard hypnotique il envouta sa compagne et approcha son visage de sien pour aller délicatement cueillir ses lèvres d'un baiser des plus tendres. Il s'écarta ensuite d'elle en quête de son paquet de clopes placé au dessus d'un placard mural pour que Jesse n'est pas la bonne idée de s'essayer à la Nicotine. Samuel fronça les sourcils, visiblement quelque chose le dérangeait dans la pièce..

"C'est quoi cette odeur ?
- Ah toi aussi t'as remarqué ?
- Ouais... ça sent l'oeuf pourri...
- Je ne sais pas d'où ça vient, on n'a plus d'oeuf... On les a terminé hier à midi...
- Peut-être les coquilles dans la poubelle ?
- Non les éboueurs sont passés ce matin.
- C'est ptèt encore le voisin... Comme la dernière fois...
- J'espère pas..."

Jesse arriva quelques instants plus tard le nez pincé entre ses deux petis doigts.

"Mamaaaaan ça puuuuue !! Papa a encore laissé traîner ses chaussettes" dit-il avec une voix de canard.

Amelia ne put s'empêcher d'éclater de rire alors que Samuel s'empourprait et prenait une mine renfrognée et vexée. La jeune femme tâcha de se reprendre un minimum avant de répondre.

"Non trésor pour une fois ce n'est pas ton père... Je vais ouvrir les fenêtres pour aérer."

Le petit garçon retourna dans la pièce adjacente en clopinant toujours avec le nez bouché suivit de près par sa mère qui alla joindre le geste à la parole. De son côté Samuel tirait une cigarette son paquet avant d'attraper une boîte d'allumettes dans un tiroir. Il mit le petit bâtonnet au coin de ses lèvres et attrapa attrapa l'allumette prêt à la craquer avant d'entendre la voix de sa femme l'interrompre dans son geste.

"Ah non hey ! Pas dedans ! J'ai pas envie d'avoir l'odeur de ta clope en plus de celle qui règne déjà ici ! Va fumer dehors !!"

Samuel leva les yeux au ciel. Qu'est-ce qu'il pouvait la trouver chiante avec ça... Ce n'est pas sain pour Jesse... Blablabla... Il se résigna et se dirigea vers la sortie et en passant devant la poubelle il craqua son allumette... Et là... C'est le drame...
La maison fut littéralement soufflée dans une explosion. L'odeur qu'ils avaient senti était celle de la conduite de Gaz qui fuyait dégageant cette odeur nauséabonde qui aurait du les alerter plus que cela si on le leur avait dit mais ce n'est pas forcément ceux à quoi on pense en premier. Samuel et Amelia étaient morts sur le coup mais Jesse lui était encore en vie aussi incroyable que cela puisse paraître. Les dégâts dans la rue étaient considérables si l'on prenait en compte les dommages causés par les éclats de bois, de tuiles, de métal et autres qui avaient été projetés lors de l'explosion. Des sirènes stridentes vinrent briser les murmures de la foule rassemblée autour de l'habitation sinistrée laissant place aux véhicules de police et des pompiers. Tout ce beau monde en uniforme se déploya et la zone fut alors encadrée par des barrière de police tandis que les pompiers commençaient à dérouler les lances à incendie pour éteindre les flammes qui menaçaient de s'étendre si elles n'étaient pas rapidement maitrisées. C'est alors qu'un petit garçon aux vêtements partiellement en lambeaux apparu de sous les décombres. Pendant un temps tout le monde se figea de voir ce petit miraculé en larmes sortir de là. Un pompier se dirigea vers lui et le dégagea de là rapidement pour l'amener dans le camion-ambulance le plus proche. En état de choc, il fut rapidement emmené aux urgences. C'est là qu'il rencontra une Madame en noir qui lui a dit que son éducation serait assurée par la BSS et qu'il n'avait pas à s'en faire. Que d'égards pour ce petit garçon traumatisé qiu venait tout juste de perdre ses parents.


Moralité : Fumer Tue...
(et en Spéciale dédicasse à Meg -> Si péter pue... Fumer Tue)


Dernière édition par Jesse Adams le Mar 19 Aoû - 19:04, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Adams

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 29
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 29/05/2008

Secret Files
Powers: Peut influer sur l'Espace-Temps et soigne les blessures sauf à la tête
Clan: BSS / Pactisans
File Relations:
MessageSujet: Re: Jesse Adams   Mer 16 Juil - 19:12

Anecdote de l'adolescence :

"Quoi ? C'est tout ce dont t'es capable ? Allez ! Remue toi !! T'es pas là pour faire la sieste"

Ce que Jesse pouvait en avoir marre de ce mec... Alfred qu'il s'appellait... Une semaine qu'il était sur son dos, chargé de son entraînement physique soit-disant... Un vieux militaire doublé d'une enflure qui se faisait bander en l'humiliant chaque jour un peu plus. Jesse le maudissait, il était crevé et il l'empêchait de se reposer, ses résultats étaient en baisse et plus il coulait et plus Alfred était ravi... Non mais il se prenait pour le valet de Batman avec plus de muscles et plus de vulgarité ? Il lui donnait littéralement envie de vomir avec ses problèmes de transpirations et de T-shirts aussi propres sans parler de la fragrance "décharge public en plein air". A se demander s'il n'y avait pas une riche faune dans son calbut tellement il était répugnant. Alors imaginez la motivation que l'on a venir s'entraîner avec lui... Il faudrait un cordon de sécurité autour de ce gars pour le salut de l'humanité et à défaut du monde au moins celui de Jesse...



Mais un jour vînt où Jesse fut prêt à lui faire ravaler tout ce qu'il lui avait fait enduré... Il avait tout planifié, tout calculé, il ne manquait plus que l'arrivée d'Alfred pour qu'il puisse entrer en action. L'adolescent avait piégé les issues et lui tenait fermement contre lui la lance à incendie du gymnase prête à l'emploi. Sa main serrait doucement la poignée qui permettait à l'eau de s'échapper du tuyau à haute pression. Enfin ! Il arriva... Alfred poussa la porte d'entrée et un seau rempli d'une mixture made by Jesse qui contenait produits détergeants, d'eau de javel, savons liquides et shampooing lui tomba dessus. Jesse ne lui laissa alors pas une seconde de répis et tira la poignée vers lui et un jet d'eau froide jaillit de la lance et frappa le futur Monsieur tout Propre en plein visage. Une fois à terre et une fois que la moumoute de ce dernier fut expédiée hors de son crâne croûteux tonton Alfredo se prit le bain douche de l'année en beuglant comme un porc qu'on égorge. D'ailleurs dès qu'il ouvrait la bouche Jesse profitait de l'occasion pour viser son visage et lui remplir le gosier avant de s'écrier :


"T'en fais pas vieux ! L'eau ça fait pas rouiller !"

Quand le jeune homme estima que son professeur était suffisamment rincé il s'approcha de lui en courant et lui asséna un grand coup derrière la nuque pour le sonner et poursuivre son oeuvre. Jusque là tout se passait bien. Jesse fit passer un skateboard sous le dos de sa victime et le tira jusqu'au milieu du gymnase. L'histoire ne dit pas comment Jesse procéda mais tout ce que l'on sait c'est que lorsque le grognon Alfred se réveilla il était suspendu à une poutre de la salle comme un cochon grillé à la broche. Jesse avait eu sa vengeance et Alfred avait pu juger à quel point cela avait un plat qui se mangeait froid voire même très froid.

Anecdote de la vie actuelle :

Tel un prédateur, Jesse suivait et guettait les faits et geste de sa nouvelle cible. Le contrat avait été déposé le matin même sur son bureau et il était déjà en phase terminale dans l'exécution de l'ordre de mission. La cible sortait tout juste d'un bar douteux d'où une étrange musique qui avait le don de nuire aux tympans de Jesse. Il n'était pas pressé d'atteindre le moment fatidique où il presserait la détente de son beretta neuf millimètres car dans la chasse le meilleur moment reste la traque. Non à vrai dire il lui tardait seulement que ce Ambrose sorte de là et s'engage dans une des ruelles adjacentes. Toutes les ruelles étaient le théâtre de meutres et autres agressions nocturnes ce qui facilitait grandement la couverture des exécutions ordonnées par la BSS. Cela ne serait ni plus ni moins qu'un nouveau fait divers auquel personne ne porterait attention dans la prochaine édition du journal télévisé local. Le voilà enfin qui s'en allait, Jesse plissa les yeux pour suivre au détail près ses moindres faits et gestes avant de le suivre en s'étant assuré au préalable que lui même ne l'était pas.

Tel un félin, Jesse se faufila dans l'ombre tout en sortant son arme de son holster. Ses mains habillées de gants en cuir noir s'attelèrent chacune à une tâche bien déterminée. L'une tenait fermement l'arme tandis que l'autre vissait un silencieux au bout du canon afin d'atténuer le bruit de tonnerre produit par l'explosion de la poudre et l'éjection de la balle. La musique du bar tout proche finirait de couvrir son acte. Jesse lança un bref regard en arrière, ils étaient tranquille, maintenant l'heure était venue, il pouvait passer à l'éxécution. L'agent de la BSS pointa alors son arme sur sa cible, cessa de respirer pendant quelques secondes pour éviter tout faux mouvement, il s'assura que le chien était bien rabattu puis il pressa la détente froidement. Le premier impact se fit en pleine tête, à l'arrière du crâne, le second se fit dans la nuque alors que la victime s'affaissait lourdement sur le sol aux pavés humides de la ruelle. Tuer de dos n'était pas ce qu'il préférait mais cela faisait partie du contrat et il ne cherchait pas plus loin. La victime ne devait pas en réchapper alors lui tirer dans le dos était un moyen sûr de ne pas la voir s'échapper. Jesse avança vers sa victime l'arme toujours en main, bras tendu prêt à tirer une nouvelle fois s'il le fallait. Il s'assura qu'Ambrose était bien mort avant de sortir un petit dispositif. Il s'agisssait d'une espèce d'aimant qui permit à Jesse de récupérer ce qu'ils restait de ses projectiles puis il nettoya la scène du crime de toute trace suspecte avant de repartir en rangeant son arme dans son holster et reprit le chemin de sa voiture garée à deux pâtés de maison de là. Il monta à l'intérieur et s'assit sur le siège côté conducteur. Mesures de précautions obligent, il retira ses gants pour les placer dans un sachet plastique tout comme son arme d'ailleurs. Il prit une autre paire de gants dans la boite à (vous avez deviné) et la mit avant de prendre ses clés et démarrer le moteur. Il se rendit au bureau alors qu'il était plus de quatre heures du matin et se gara dans le parking souterrain du bâtiment. Jesse récupéra ses affaires et prit l'ascenceur avant mettre une clé spéciale dans la fente dite de sécurité et de la tourner deux fois. Il appuya sur la bouton deuxième étage mais au lieu de monter il descendit. Il devait se rendre dans un service bien particulier pour déposer ses affaires pour qu'elles soient "décontaminées" et rendue impeccables.


"Tiens Adams !" lança un homme affublée d'une tenue de teinturier qui d'après le nom sur le scratch se prénommait Brian. "Je ne t'attendais pas si tôt"
"Le contrat était plus une proie facile... J'ai préféré m'en débarasser rapidement" répondit Jesse en ne se sentant nullement coupable de quoi que ce soit.
"Mec je ne sais pas comment tu fais..." ajouta Brian en enfilant une paire de gants stériles bleus (comme ceux d'Abby dans NCIS) .
"Comment je fais quoi ?" demanda Jesse avec un temps d'arrêt et un haussement du sourcil droit.
" Pour tenir le rythme, pour dormir la nuit sur tes deux oreilles..."
"Question d'habitude sûrement" répondit l'agent en haussant les épaules.
"T'as jamais eu peur de représailles ?"
"Le seul endroit où mes contrats peuvent me faire quelque chose est en enfer... Et comme nous y vivons déjà, je ne risque rien... Et puis... Y'a des gars comme toi qui sont là pour éviter ce genre de choses."
"Ce que je fais ne t'empêchera pas de te faire tuer au coin d'une rue, je t'empêche seulement un éventuel démêlé avec la justice. Si la justice existait encore dans cette ville bien entendu..."
"Au moins t'as un boulot... Comment va ta femme ?"
"Elle a accouché il y a deux jours... C'est un petit garçon"
"Toutes mes félicitations..." déclara sincèrement Jesse.

Ils discutèrent ainsi pendant toute la procédure nécessaire à l'échange de costume et aux formalités administratives, le tout lui prit trois bons quarts d'heure avant qu'il ne retrouve le chemin de sa voiture et ne rentre enfin chez lui. Dès demain matin il aurait probablement un nouveau contrat et ainsi de suite...


Epoque où il a découvert ses pouvoirs :

Jesse était âgé de 6 ans lorsqu'un étrange phénomène se produisit. Il était dans la cour de récréation de son école et c'était l'heure du cours de sport. Pour finir l'heure comme à chaque cours, M. Langley avait décidé d'organiser une partie de ballon prisonnier. Il nomma deux capitaines parmi ses élèves et deux équipes furent ainsi constituées. La partie commença et tourna à l'avantage de l'équipe adverse à celle où se trouvait Jesse, celle de son "ennemi" de classe... Un jeune petit trou du cul prénommé Preston. Bien vite Jesse se retrouva parmi les derniers rescapés de la partie et de son camp. Preston avait la ballon, regarda son camarade avec un air de défi empli de vengeance, ce vil regard d'un petit démon en puissance qui hume l'odeur de la victoire. Il prend son élan et lance la balle alors que Jesse a le dos tourné. La balle est dans les airs et fonce sur Jesse alors que celui-ci commence à se retourner et il voit pendant une fraction de seconde le ballon lui arriver en pleine tête et la seconde d'après plus rien. Tout s'était arrêté. Effrayé par la balle arrêtée à un centimètre de son nez, Jesse se baissa en protégeant sa tête avec ses mains et une fois accroupi tout s'anima de nouveau. Le ballon en plastique passa au dessus de lui sans le toucher et tous regardèrent Jesse son équipe sautant de joie celle de Preston le maudissant.

Relations

Megalyn Kane
Diane Neal
Depuis plusieurs mois un bruit court à la BSS qu’il y aurait un contrat sur la tète de Mlle Kane étant donné que celle ci est particulièrement proche de Gabriel Stormane. Ayant entendu cela Jesse fut pris de panique et commença à se rapprocher de plus en plus de Megalyn pour la protéger en cas d’attaque. En effet, la jeune femme l’avait soigné lorsqu’il fut blessé pendant une de ses missions et envoyé aux urgences. Sans elle, il serait certainement mort. Cependant, si Megalyn Kane ignore tout des activités de Jesse, ce dernier ne peut être que frustré étant donné qu’il ne peut pas trahir la BSS, mais qu’il refuse de perdre la jeune femme… Le seul moyen qu’il voit de régler le problème est de tuer Stormane ; pourtant, il avait juré de ne pas confondre sentiments et travail.

¤¤¤

Andrew Kingston
Michael C Hall
Le lien qui les unit est simple et clair. La haine à l’état brut. Jesse ne peut pas supporter cet être cruel, bien plus qu’un simple démon. Il l’a en horreur et le considère comme un moins que rien. Un jour c’est sûr, le pactisan finira par attaquer Andrew… De son côté, le démon jouit de ces sentiments négatifs qu’il suscite. Même s’il a conscience de la force du jeune homme et du danger qu’il peur représenter. Mais la situation a commencé à être de plus en plus tendue depuis que le bruit court qu’un contrat sera proposé sur la tête de Megalyn Kane et que ce sera sans doute Kingston qui s’en chargera.

¤¤¤

Aileen Kane
Kristen Stewart
Jesse ignore qui est cette jeune femme qui surveille Meg de la sorte. Il en a d'abord été inquiet, avant de rapidement réaliser que ce n'est pas un autre membre du BSS, mais une chasseresse. Etrangement, elle n'a aucune contact avec la jeune femme, se contentant de l'observer et de la protéger, comme lui le fait. De même, il a remarqué chez elle plusieurs choses qui lui rappellent Meg, un peu comme... Une soeur. Pourtant, la jeune femme lui a assuré n'avoir aucune famille...



Pouvoirs
Il manipule l'espace temps cependant c'est très limité. Il peut revenir en arrière de quelques minutes ou arrêter le temps pendant quelques secondes. Le jeune homme est également capable de guérir de la moindre blessure, excepté des blessures à la tête...


Hors Jeu

Personnalité de l'avatar : Jared Padalecki
Joueur ou joueuse : Sheppynette
Comment avez-vous connu le forum : Par la Saucisse qui se grille devant Shannon, Jason etc...
Commentaires ? : hum Mmh... No Comment
Si finalement j'en ai un de commentaire à faire ^^: J'AI FINI !!!!!! J'AI FINI !!!!!! J'AI FINIIIIII !!!!!!J'AI FINIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!
wouaaaaaaah wouaaaaaaah Banane wouaaaaaaah wouaaaaaaah Banane wouaaaaaaah wouaaaaaaah Banane wouaaaaaaah wouaaaaaaah

NB : Fiche réalisée avec l'aide des informations contenues dans la fiche du personnage prè-défini par les Admins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megalyn Kane
Admin | Lucifer's Angel

avatar

Nombre de messages : 706
Adresse : 28, Austin Avenue
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 20/04/2008

Secret Files
Powers: Manipulation des rêves - Guérison d'autrui
Clan: Pactisans
File Relations:
MessageSujet: Re: Jesse Adams   Mar 26 Aoû - 19:34

wouaaaaaaah wouaaaaaaah wouaaaaaaah wouaaaaaaah wouaaaaaaah wouaaaaaaah

Validééééééééééé

_________________
© Their Creators


    ROB PATTINSON IS MINE AND I AM ROB'S ONE
    TWILIGHT BOOKS & LIFEHOUSE ARE LOVE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://appleandmoon.forum-actif.eu/index.htm
Jesse Adams

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 29
Âge : 27 ans
Date d'inscription : 29/05/2008

Secret Files
Powers: Peut influer sur l'Espace-Temps et soigne les blessures sauf à la tête
Clan: BSS / Pactisans
File Relations:
MessageSujet: Re: Jesse Adams   Mar 26 Aoû - 20:31

Marchiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Danse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jesse Adams   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jesse Adams
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jesse Jackson Says U.S. Should Help Haiti
» Tom Adams [Validée]
» Madisson Adams |Serpentard|
» Contrat d'engagement de Jesse Plant
» (M) Enry Heartwell ft Jesse Williams[LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Absolution :: 
|| Before The Game ||
 :: Présentations :: Présentations Validées
-
Sauter vers: