AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ael McFaith

Aller en bas 
AuteurMessage
Ael McFaith
A wild heart in Hell
avatar

Nombre de messages : 115
Adresse : 16 Canal Street, appartement 3B
Race : Pactisane
Mood : Change en fonction du temps
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 22/04/2008

Secret Files
Powers: Invisibilité / champs de forces
Clan: Celui de la justice
File Relations:

MessageSujet: Ael McFaith   Ven 25 Avr - 18:45










• Fiche d'Identité •




    Nom : McFaith
    Prénom(s) : Ael
    Surnom(s) : Aelou
    Date de naissance : 30 décembre 1982
    Age : 25 ans
    Signe Astrologique : Capricorne ascendant Verseau
    Lieu de naissance : Né à Killybegs dans le Nord de Irlande
    Nationalité : Irlandaise naturalisé américaine
    Statut / Occupation :
    Elle travaille comme inspecteur à la criminelle dans cette grande ville qu’on appel Chicago. Son occupation principale est de ce consacré à son travaille. Par moment il lui arrive de chasser le démon qu’elle considère plus comme un jeu de détente.


    • Profil psychologique et physique

    Caractère :

    Que dire d’une jeune femme qui a passé une partie de son enfance enfermée dans un manoir avec un démon. Psychologiquement on pourrait croire qu’il y a des séquelles … eh bien oui ! Normal quoi, passer sa vie dans un lieu lugubre n’ayant pour toute compagnie un démon et ses sbires ne peut que laisser des traces dans l’esprit d’une enfant de dix ans et ce n’est pas en grandissant que cela s’arrange. D’un côté, vous avez son côté sombre et sauvage et de l’autre son côté paisible et douce.

    Ainsi d’un côté, Ael est devenu une jeune femme solitaire, qui aime se retrouver seule dans des coins sombres ou se balader en pleine nuit pour se ressourcer. Elle aime les gens mais de loin, préférant les observer que de s’en approcher. Il lui arrive d’avoir des accès de rages qui se manifestent toujours lorsque quelqu’un l’agresse verbalement ou physiquement. Elle ne supporte pas l’autorité et à due mal à suivre les règles, ce qui lui pose beaucoup de problèmes dans son métier. Elle ne supporte pas qu’on touche à sa liberté d’action, qu’on la contraigne à quoique ce soit. Bien sur personne n’aime qu’on touche à sa liberté mais chez Ael c’est comme une maladie quelque chose qui la rend folle. Avec tout ça, elle n’aime pas qu’on la touche, qu’on la regarde avec trop d’insistance, elle prendrait cela pour une agression. Lorsqu’elle se trouve devant une situation délicate ou simplement devant un être démoniaque, elle reste froide, impassible et insolente, n’hésitant pas à dévier du regard la personne ce trouvant face à elle. Elle préférait mourir que de montrer le moindre signe de peur ou de soumission. Ael reste souvent sur ses gardes, ce qui fait qu’elle a due mal à se lier avec les autres même si au fond d’elle, elle ne demande qu’a apprendre à aller vers les autres. Avec la gente masculine, elle sait comment obtenir leurs faveur, les séduire est un jeu d’enfant mais n’utilise se talent que lorsqu’elle a besoin de quelque chose de leurs parts. Si un homme lui plait vraiment, elle prendra ses distances et mettra des jours a se décider à l’aborder ou à le laisser s’approcher d’elle.

    D’un autre côté, l’irlandaise montre un autre visage en société, toujours le sourire aux lèvres. Bien qu’elle fuit la foule et les mondanités, elle se prête aux jeux. Elle n’a rien contre une sortie entre amis tant que cela ne dure pas trop longtemps. Ael est une femme intelligente, instruite ayant un gout très prononcé pour la littérature et la musique. Son tortionnaire démoniaque voulait une enfant vertueuse, discipliné fessant toujours bonne figure. Elle n’est pas vraiment devenu une femme vertueuse mais sais se conduire correctement en soirée. Par moment, elle arrive à faire de l’humour, souvent noir et très sarcastique due à sa vision très réaliste de la vie. C’est une jeune femme très intuitive, dans son métier, elle analyse une scène de crime avec beaucoup de soin.


    Défaut dominant:
    Elle n’est pas assez ouverte aux autres et a toujours peur que les personnes exploitent ses faiblesses.

    Qualité dominante:
    Elle est très intuitive et devine facilement les choses

    Apparence physique :
    Belle ? Elle est belle sans être d’une beauté époustouflante. Les traits de son visage sont doux, ce qui lui donne un air angélique, un peu fragile en apparence. Son sourire est magnifique, laissant apparaître des dents blanches et droites. Ses lèvres sont légèrement rosées et fines. Ses yeux sont noisettes avec des reflets vert envoutant et agréable à regarder. Ils on tendance à virer aux noirs lorsqu’elle se met en colère, ce qui est le signe qu’il vaut mieux ce mettre à couvert. Son visage est encadré de longs cheveux châtains foncés, avec quelques reflets blonds lorsqu’il y a du soleil. L’irlandaise a un corps svelte et musclé tout en longueur. Elle s’est fait un tatouage sur la cheville droite, un petit papillon tribal. Elle a une démarche féline et très sensuelle. Sa peau est douce sentant un parfum délicat, exotique et floral à la fois. Elle a des mains longues et manucurées. Bien qu’elle ne soit pas une fille qui ai peur du travaille manuelle, elle soigne ses mains avec beaucoup de soin. Ael aime bien se maquiller de façon naturelle, un coup de crayon noir sous les yeux pour accentuer son côté mystérieuse et inaccessible et c’est suffisant ainsi. Elle ne porte pas de bijou seulement un bracelet, une sorte de cordelette noire tressés. La jeune femme aime porter des jeans et des vêtements décontractés. A chaque fois qu’elle est malheureuse ou à juste un coup de blues, elle pars arpentait les magasins pour s’acheter quelque chose. Il est rare qu’elle ne porte pas son arme de service sur elle.



Dernière édition par Ael McFaith le Dim 27 Avr - 18:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ael McFaith
A wild heart in Hell
avatar

Nombre de messages : 115
Adresse : 16 Canal Street, appartement 3B
Race : Pactisane
Mood : Change en fonction du temps
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 22/04/2008

Secret Files
Powers: Invisibilité / champs de forces
Clan: Celui de la justice
File Relations:

MessageSujet: Re: Ael McFaith   Ven 25 Avr - 18:46



    • Histoire

    Au commencement :

    L’Irlande, vaste pays aux multiples légendes. Une jeune femme aux longs cheveux sombres courait dans les landes, le cœur battant, le sourire aux lèvres. Elle avait rendez vous avec James McFaith, un brun ténébreux aux yeux verts qu’elle rencontra dans le pub de Charly. Katlyn était venus avec des copines pour faire une partie de billard. Au moment même où il entra dans la pièces sentant le tabac et la bière, elle savait qu’il serait à elle. Elle s’arrêta du haut d’une falaise, regardant en bas. Un homme attendait assit sur la plage, la chemise ouverte laissant le soleil le réchauffer le corps. James se retourna apercevant la femme qui hantait ses nuits. Elle était comme un rêve, une sirène qui l’avait envouté et capturé, lui un flic de Dublin. Rien qu’un soir pour rendre visite à un ami à Killybegs et le voilà fou amoureux. Il se leva pour s’approcher d’elle, la prendre dans ses bras et l’embrasser fougueusement. Ce qu’il continuera de faire pendant et après leur mariage. Katlyn et James sont restés à Killybegs pendant un moment, le temps de fondé leur petite tribus. Ils eurent 5 enfants, deux garçons et trois filles. James apprécier sa vie à Killybegs mais avec cinq enfants à charge, il décida de repartir à Dublin où un poste plus conséquent et plus intéressant l’attendait. Le policier devint un inspecteur de la criminelle. Ne pouvant pas déménager toute la famille, James passait ses semaines dans la grande ville et revenait auprès des siens quand s’était possible, le week-end. Ael est la quatrième de la famille, né un mois décembre en pleine tempête.


    Anecdote(s) de l'enfance :

    15 juin 1990
    Maison des McFaith / Irlande
    10 h 16


    Un léger vent s’était levé sur la vallée, les nuages voyagèrent rapidement dans le ciel. Ael était sous le chêne de son jardin, son meilleur ami Dean à côté d’elle. Les deux enfants regardèrent les formes des nuages, s’imaginant des formes d’animaux ou la tête de créatures fantastiques. La jeune fille de huit ans, soupira, elle s’ennuyait et avait envie de s’amuser. Passé sa journée à regarder le ciel c’est bon pour un moment. Elle se redressa sur ses coudes et tourna la tête vers Dean qui la scrutait, un sourire léger aux lèvres.

    « J’en ai marre Dean, je m’ennui » se lamenta Ael avec une petite moue. « Tu n’aurais pas une idée ? » demanda t’elle en espérant que le jeune garçon lui proposerai quelque chose.

    Dean la regarda d’un air surpris, lui il se plaisait bien allongée auprès de son amie. Il avait deux ans plus qu’elle et commençait à penser à ce poser des questions, à propos des filles. Il sourit, il avait bien une idée mais il n’était pas persuader que Ael, petit peste et adorable tête de mule accepte. Il tenta le coup, tout en fessant mine de réfléchir intensément.

    « On pourrai apprendre à s’embrasser ? »

    Proposa t’il en scrutant la réaction de la jeune fille. Ael cligna des yeux, surprise par une telle demande. Embrasser ? Idée qui lui était jamais venue à l’idée, quoi que, elle avait déjà vu son grand frère le faire avec une fille. Elle fut tout de même curieuse de savoir ce que c’était que de ce faire embrasser par un garçon. Elle haussa les épaules et se leva :

    « D’accord ! »

    Dean n’en croyait pas ses oreilles, il rougissait littéralement. Ael avait accepter, maintenant, il était temps d’assurer. Le jeune garçon avait envie que ce soit parfait. Il se leva à son tour, se passa la main sur arrière de son jean pour enlever l’herbe accroché. Leur cœur battaient à unisson, ce n’était pas rien, pour tout les deux ce serai leur premier baiser. Le garçon se rapprocha de sa meilleure amie, mais ne la toucha pas, il inclina légèrement la tête et avança ses lèvres vers celle d’Ael. La jeune fille ferma les yeux, elle avait peur de se premier contact et préférait laisser Dean s’approcher et faire disons …tout le boulot. Leurs lèvres se touchèrent, de façon légère puis accentuer. La langue de Dean se glissa de façon un peu rustre et maladroite dans la bouche de la jeune fille. Ael s’écarta, poussant le garçon

    « Breuk ! C’est dégelasse ! On dirai une limace gluante qui essayait d’attraper ma langue » dit elle en s’essayant la bouche, dégouté par ce contact buccal.

    « T’exagère Ael ! C’est comme ça qu’ils font les grands ! » S’insurgea Dean qui croisa ses bras.

    « Wouai ! ben laissons ça aux grands si tu veux bien » lâcha t’elle en quittant son ami, le laissant seul sous cet arbre.

    Elle était furieuse de c’être laissait embarqué dans cette histoire de baiser, trouvant ça beaucoup trop dégoutant. Ael rentra chez elle sa mère était dans la cuisine préparant un gâteau pour le retour de son père. Katryne avait accepter avec beaucoup de mal que son mari ne puisse être là que quelque week-end par mois. James était de retour après 5 semaines absence. La journée se fit dans la bonne humeur, ils préparaient tout pour le retour du papa.

    Maison des McFaith / Irlande
    19 h 30


    « C’est bon Dean ! Ce n’est pas grave ! On ne va pas se fâcher à cause de ça ! ? »

    Ael était au téléphone avec Dean. Le jeune garçon était vexé de attitudes d’Ael et lui en voulait de se montré aussi franche. La fillette adorée son ami et ne pouvait pas concevoir que celui-ci lui en veuille plus longtemps ; Après plusieurs minutes d’explication, ils devaient se retrouver demain sous le même arbre, un point de rendez vous, pour partir tout deux à vélo à la fête de Cassey. Le débat était clos ! Alors qu’elle raccrochait son père apparut, le visage fatigué mais heureux de retrouver sa tribu.

    Le temps était orageux ce soir là, mais les McFaith étaient tous réunis autour de la table. Chacun d’entre eux expliquait ce qu’ils fessaient à école, racontait leur journées et avouait même leur retenus. James écoutait attentivement ses enfants, riant par moment aux frasques de ses fils, … Ael lui demanda de raconter ses enquêtes, elle aimait ses histoires, où son père lui racontait sans vraiment rentrer dans les détails pour pas la choqué et où à la fin son père arrêtait le méchant. Mais cette fois-ci, James ne raconta pas d’histoire ! Son enquête n’était pas encore fini et donc pas de fin heureuse à raconter.

    Maison des McFaith / Irlande
    00 h 13


    Pendant la nuit, un homme frappa à la porte des McFaith. James était partis ouvrir la porte, une erreur qui lui fut fatal mais l’homme ne s’était pas arrêté là avec des complices, ils tuèrent Katlyn puis s’attaqua aux garçons. Ael effrayer par les hurlements pris sa sœur dans ses bras et se cacha avec elle sous le lit. Le démon entra dans la chambre et dégagea avec violence le lit. Ael courut vers sa porte mais avant de pouvoir l’ouvrir son grand frère Liam apparut, l’attrapa par la main et la fit traverser le plancher. Leur deux corps tombèrent à l’étage de dessous. La tête d’Ael toucha le plancher, ce fut le trou noir.

    Ael ne rouvrit les yeux que des heures plus tard, elle était enfermées dans une sorte de cages, des hommes et des femmes passaient devant elle, la scrutant avec des yeux effrayant pour certains. Elle avait mal à la tête et n’arrivait pas a se concentrer et à utiliser son pouvoir. Après quelques jours un homme en apparence ordonna qu’on l’amène dans son manoir à Londres. Le démon se nommait William De Lioncourt, il se sentait seule dans sa grande maison et avait décidé d’avoir un jouet qu’il pourra modeler à son image. Il avait le pouvoir de neutraliser le pouvoir de n’importe qui. Mais modeler Ael n’était pas une tache facile. L’enfant avait bien l’intention de lui en faire voire de toutes les couleurs. Elle apprit à combattre, à se tenir correctement, à jouer du violon – à le balancer sur la tête de l’être démoniaque qui répliquait par un coup violent et l’enfermait dans une pièce noir - à parler plusieurs langues – elle décida qu’il était plus logique de commencer par les termes les plus vulgaire - . Elle fessait tout pour être infecte, insolente et n’a jamais changé sa façon d’être en grandissant. Elle comprendra plus tard que le démon était excité par la force de caractère de la jeune fille.

    Anecdote(s) de l'adolescence :

    Le manoir du démon se trouvait à Londres dans un quartier chic. Il aimait parader dans ses beaux habits, être le plus beau, le plus convoité des hommes. Les humaines comme les démones étaient attirés par lui, son charisme, son élégance les fascinaient. Sauf pour Ael, son petit jouet personnel comme il aimait l’appelé. Les mois défilèrent et la jeune fille grandissait, devenant plus belle de jour en jour, plus sauvage aussi. Le charme que dégageait le démon, cette présence n’accentuer que le dégout que Ael pouvait ressentir pour lui. Aux yeux de l’Irlandaise, il était un monstre qui ne méritait que la mort et dans atroces souffrances. Depuis quelque temps William devenait plus attentionné avec elle, il la couverait de compliments, de cadeaux en tout genre, … qu’est ce qui avait changé ? Elle ne comprenait pas ce changement attitude envers elle. Il ne l’enfermait plus dans sa chambre ou dans la lugubre pièce noire lorsqu’elle n’était pas sage, ce temps était fini dit-il. Elle était devenue une femme et donc avait droit à plus de liberté. Bien évidemment sa liberté consistait à resté dans enceinte du manoir, sous la surveillance de certains gardes. Ael mit du temps à comprendre qu’en faite ce démon, ce mâle était intéressait pas son corps. Il la voulait pour lui, la posséder … il convoitait son corps mais aussi son âme. Ce qu’ignorait William, c’est que la jeune femme avait trouvé grâce à ses pulsions une porte de sortie.

    23 février 1998
    Manoir de Lioncourt / Londres
    20 h 15


    L’Irlandaise descendit rejoindre le démon à la bibliothèque. Elle s’était mise une robe blanche, fluide, lui arrivant sous les genoux, une tenue qui devrai appâter le démon. Elle entra dans la pièce, ses cheveux étaient retenus par un pique en bois. William la regarda entré, son verre de whisky à la main, ses glaçons s’entrechoquaient l’un contre l’autre. La pièce était éclairée que par la cheminée, des épées étaient accrochés au dessus. Une table en chêne ornée les lieux. William était debout, observant la nouvelle venue.

    « Quelle apparition ! Tu ressemble à un ange ! »

    Dit il d’une voix sifflante. Il la dévisageait littéralement, se gênant pas pour mater les courbes généreuses de la demoiselle. Qu’elle se donne volontairement ou pas, il l’aurai prise de toute façon. William ne supportait pas qu’on lui dise non et fessait preuve de beaucoup de cruauté dans ses cas là.

    « Approche » dit il posant son verre sur la table.

    Le cœur d’Ael battaient à tout rompre, elle avait peur, se sentait mal à chacun de ses pas. Elle s’approcha de lui doucement, prenant son temps. Elle n’était pas pressée de se retrouver dans ses bras. Le démon posa ses mains sur ses hanches, la peau de la jeune femme frissonna, à la fois excitée et effrayée par issue de ce contact. Il la fit s’asseoir sur la table, lui écartant les jambes et s’insérer entre elles. William passa un moment à la caresser, commençant par sa poitrine, descendant sur ses cuisses, n’hésitant pas à relever sa jupe un peu plus. Alors qu’une main se baladait dans un fruit défendu jamais consommé, de son autre main, il saisit la nuque d’Ael et l’embrassa avec fugue. Elle se laissa faire, gémissant sous les caresses du démon. Celui-ci la croyant sienne, se laissa à des mots doux, tel un amant épris de sa belle. Ael entendit le craquement d’un tissu, ce n’était que celui du dernier rempart qui fessait obstacle à sa vertu. Il s’écarta un instant, un sourire en coin, gourmant et satisfait des événements à venir. Il enleva sa ceinture, puis laissa son pantalon tomber à ses pieds. Ael voyant l’instrument eu un instant l’envie de fuir à toute jambe, se réfugier dans sa chambre, mais il était trop tard ! Elle le laissa se rapprocher, se coller contre elle. Il l’embrassa dans le cou, monta sur ses lèvres et lui susurra à oreille alors qu’il lui enfoncé ses ongles dans les cuisses.

    « Je te promets d’être aussi doux que possible mon ange »

    « Moi de même trésor »

    Dit-elle d’une voix ironique, un sourire en coin, les yeux flamboyant d’une haine venu du tréfonds de son cœur. William n’eu pas le temps de réalisé que le pique en bois qui tenait les cheveux de la belle se planta dans son œil. Des hurlements saisis le démon, qui essaya de retirer le bout de bois. Ael sauta de la table et avec violence poussa William qui tomba en arrière, le pantalon à ses pieds. Le démon essayait de se libérer de son pantalon, seul moyen pour lui de se remettre sur ses pieds. Mais c’était trop tard, Ael attrapa une des épées accrochées sur le mur, se plaça devant William et fendit l’air d’un coup. La tête du démon tomba sur le côté, le regard encore perplexe d'une mort aussi pathétique. La jeune femme resta un moment là, débout, regardant ce corps qui fut si longtemps son bourreau. Alors qu’elle entendait des pas dans le couloir, ses mains se mirent à disparaître. Son pouvoir était de retour ! Elle disparut de la vus des hommes de mains de William. Elle s’empressa de prendre tout ce qui avait de la valeur, pour lui permettre de survivre à l’extérieure. Elle disparut dans la nuit froide de Londres, loin du manoir, libre et heureuse.



Dernière édition par Ael McFaith le Dim 27 Avr - 18:20, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ael McFaith
A wild heart in Hell
avatar

Nombre de messages : 115
Adresse : 16 Canal Street, appartement 3B
Race : Pactisane
Mood : Change en fonction du temps
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 22/04/2008

Secret Files
Powers: Invisibilité / champs de forces
Clan: Celui de la justice
File Relations:

MessageSujet: Re: Ael McFaith   Ven 25 Avr - 18:46



    Anecdote(s) de la vie actuelle :

    6 avril 2008
    Un bar quelque part à Chicago
    22 h 15


    La pluie tombait doucement sur Chicago, une ville en perpétuelle mouvement. La nuit était tombée depuis un moment. Ael était assise à un bar, un verre de Ice Thé posé devant son nez. Une de ses amies et collègue l’avait sortie de son trou –disons plutôt de son appartement – pour qu’elle puisse rencontrer d’autre personne, des hommes en l’occurrence. Jonathan était mort depuis plus d’un an maintenant et Ael portait encore son deuil. Elle était belle dans sa robe rouge qui mettait ses formes généreuses en valeur. Elle observait son amie entourée d’homme, riant à des blagues stupides qui n’avait aucun sens. Ael avait décidée d’arrêter de boire, éviter de se noyer dans alcool comme elle l’avait fait à New York. New York, endroit qui l’avait accueilli, formé, connaître amour et vu malheureuse à vous arracher le cœur. Après avoir cumulé les bourdes, elle avait décidée de changer d’air, de reprendre un nouveau départ. Là voilà maintenant au cœur de Chicago, l’endroit où la porte des enfers à vu le jour. L’horloge du bar lui indiquait 22 h 16, il était temps pour elle de rentrer. Lorsqu’elle se leva, un homme surgit devant elle.

    « Hum ! bonjour ! … ça fait un moment que je vous observe et je vous trouve magnifique » dit il en laissant apparaître des dents blanche à vous aveugler.

    Ael regarda l’homme un moment, il était beau ou du moins il avait du charme. Il ressemblait en rien à Jo.

    « Désolé mais je suis pas intéressée »

    Elle contourna l’homme resté perplexe et sorti de cet endroit rapidement. L’air fraie s’engouffra dans ses poumons, la réveilla complément. Alors qu’elle se dirigea vers sa voiture, un homme surgit de l’ombre. Il avait un couteau à cran arrêt à la main et menaçait Ael.

    « Donne-moi ton fric ! Et grouille toi »

    Ael soupira, levant les yeux aux ciels. Elle ouvrit son sac et en sortie son arme, le pointant vers l’homme. Celui-ci instinctivement recula, les mains en l’air.

    « Comme tu vois j’ai un instrument bien plus gros que le tient ! Alors dégage avant que mon doigt glisse sur la gâchette »

    Il en fut pas plus pour que l’homme disparaisse comme il était venu. La policière était toujours debout au côté de sa New Beetle noir, sa compagne de toujours. Elle remit son arme dans son sac et rentra dans sa voiture pour filer vers son appartement.

    Son appartement était plutôt spacieux et agréable. Ils y avaient encore des cartons sur le côté, c’était les affaires de Jonathan. Elle n’avait pas encore eu le courage de les jeter. Il lui arrivait d’en sorti une chemise pour sentir l’odeur de son amant disparut, mais depuis le temps ceux-ci ne sentait plus rien. Dés que l’irlandaise ouvrit sa porte, un chat noir arriva pour l’accueillir. « Plume » était mort quelque jour après le départ de Jonathan. Ael ne sachant pas vivre sans un animal, trouva ce chaton coincé dans une poubelle, elle l’adopta aussi tôt et appela « Poupou ». Elle le prit instantanément dans ces bras, après deux, trois caresses, le reposa à terre. Elle était de nouveau seule dans une grande ville, ce n’était pas comme si elle n’avait une certaine expérience de la chose mais après avoir vécu avec un homme et être aimé, cette solitude lui semble encore plus pesante.


    Epoque où il a découvert ses pouvoirs :

    Ael avait cinq ans lorsque son premier pouvoir se déclencha pour la première fois. Il s’agit de celui d’invisibilité. Elle jouait à cache-cache avec ses frères. L’enfant voulait gagner parce que ses frères réussissait toujours la retrouver. Alors qu’elle s’était cachée derrière des buissons, elle se concentra tellement que son corps se mit à disparaître. Son frère Liam trouva l’endroit où était assise la fillette mais pas le corps de celle-ci. C’est lorsque qu’Ael cria « Oh ce n’est pas juste tu m’as encore retrouvée », le jeune garçon faillit avoir une attaque. Lui-même doté de capacités n’eu aucun soucis à comprendre ce qui arriva à sa sœur. Ael mit un peu de temps à réapparaitre. Sa mère fit ce qu’elle avait fait pour ses autres enfants, elle aida sa fille à maîtriser son pouvoir.
    Le second pouvoir est celui-ci de maîtriser des champs de forces. Ael était en mission à New York, elle venait tout juste de sortir de l’école de police. Elle courait après un suspect qui l’emmena droit dans une ruelle sombre. Le voleur pour éviter d’être appréhendé par la jeune femme se retourna et tira des coups feux. Instinctivement, Ael leva la main devant les balles meurtrière. Celle-ci s’arrêtèrent net en touchant un bouclier de champs force qui s’était formé.



    • Pouvoirs

    Depuis le choc que sa tête, faite le jour de son enlèvement, Ael à un problème de concentration lorsqu’elle utilise ses deux pouvoirs. Elle est saisit de migraine et de saignement de nez, ce qui réduit considérablement sa capacité à maîtriser ses pouvoirs.

    Femme invisible : Comme indique le nom, elle peut devenir totalement invisible ainsi que de rendre n’importe quoi invisible lorsqu’elle le touche.

    Champs de force : Elle peut développer un champ de force, une sorte de bouclier qui peut l’entourer pour la protéger, protéger quelqu’un d’autre ou quelque chose. Elle peut aussi utiliser sont champs de forces pour propulser quelqu’un avec violence.



    • Hors Jeu

    Personnalité de l'avatar : Kate Beckinsale
    Joueur ou joueuse : Toujours une fille couette 1
    Comment avez-vous connu le forum : Aha ! ... chut c'est un secret !
    Commentaires ? : Ben pas vraiment !! j'ai juste hâte de commencer !!



Dernière édition par Ael McFaith le Dim 27 Avr - 18:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ael McFaith
A wild heart in Hell
avatar

Nombre de messages : 115
Adresse : 16 Canal Street, appartement 3B
Race : Pactisane
Mood : Change en fonction du temps
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 22/04/2008

Secret Files
Powers: Invisibilité / champs de forces
Clan: Celui de la justice
File Relations:

MessageSujet: Re: Ael McFaith   Dim 27 Avr - 18:14

• Relations


Jonathan Connor [Ben Browder] :
Ael à rencontré Jonathan dans un bar à new York alors qu’elle venait interroger Crook, un de ses informateurs. Après avoir échappé à la mort, du en partie grâce à Connor, elle le suivit dans sa mustang. Entre deux répliques cinglante et des questions pour ce connaitre mieux, ils s’arrêtèrent à Central Park. La policière et le mercenaire on été pris à parti par une bande allumé satanique mais avec les pouvoir Ael, plus une certaine ingéniosité de la part de Jonathan, ils réussirent à s’en tirer s’en problème. Ce fut aussi la nuit où ils couchèrent ensemble pour la première fois. Tout deux étant très indépendant on mit de la distance entre eux mais le destin pour une raison inexpliquée les ramènent sans cesse à se revoir. Au fils du temps ils se rendirent comptes qu’ils ne pouvaient pas se passer l’un de l’autre. Ils vécurent ensemble à New York jusqu’au jour où Jonathan disparut lors d’une mission. Ael fut effondrée et à beaucoup de mal à s’en remettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ael McFaith
A wild heart in Hell
avatar

Nombre de messages : 115
Adresse : 16 Canal Street, appartement 3B
Race : Pactisane
Mood : Change en fonction du temps
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 22/04/2008

Secret Files
Powers: Invisibilité / champs de forces
Clan: Celui de la justice
File Relations:

MessageSujet: Re: Ael McFaith   Dim 27 Avr - 18:56

Eh voilà j'ai aussi fini Aelou !! Bon il se peut qu'il y ai des bourdes parceque je fais sa fiche assez rapidement !! j'ai pas pris le temps que je met d'habitude hum

J'espère que c'est bonnnnn !! Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Connor
Godlesses Still Know Hell
avatar

Nombre de messages : 533
Age : 28
Adresse : The Courtyard, chambre 3022
Race : Pactisan
Mood : You thought I was gonna show any feeling?!
Âge : 44 ans
Date d'inscription : 21/04/2008

Secret Files
Powers: Capacités physiques en général améliorées
Clan: Pactisan, Chasseur, Mercenaire
File Relations:

MessageSujet: Re: Ael McFaith   Dim 27 Avr - 19:52

(c'est bien fait pour ce pervers de démon! >_< ) moi je trouve que c'est très bien raconté et écrit ^^
(j'ai peut-être pas d'autorité, mais j'ai pas vu de bourde quand même )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/Machinegun0arg
Liam Rivers
Admin | Silent Thief, as Dark Night

avatar

Nombre de messages : 389
Adresse : 63, Canal Street - Appartement 36B
Race : Demon
Mood : Elsewhere
Âge : 37 ans
Date d'inscription : 20/04/2008

Secret Files
Powers: Transformation en loup & Régénération & Télékinésie
Clan: Demon
File Relations:

MessageSujet: Re: Ael McFaith   Dim 27 Avr - 20:09

Bon et bien bonne nouvelle, (Poupou et toi êtes) tu es [VALIDEE].

Le tout est cohérent, tu restes dans le contexte, et c'est joliment bien raconté.
Hé hé, un plaisir à lire.
Et je ne savais pas que l'un de "tes" frères s'appelait Liam... ce sont les meilleurs yo! x) .

_________________
Absent !
Et oui... quand on fait de la route... qu'on bosse, etc. On finit par être nase en rentrant -_-'

So eager for eternal damnation.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devils-absolution.forumchti.com/index.htm
Ael McFaith
A wild heart in Hell
avatar

Nombre de messages : 115
Adresse : 16 Canal Street, appartement 3B
Race : Pactisane
Mood : Change en fonction du temps
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 22/04/2008

Secret Files
Powers: Invisibilité / champs de forces
Clan: Celui de la justice
File Relations:

MessageSujet: Re: Ael McFaith   Dim 27 Avr - 20:37

Merci Miam et Léaww adoré !! loooove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ael McFaith   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ael McFaith
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Absolution :: 
|| Before The Game ||
 :: Présentations :: Présentations Validées
-
Sauter vers: